Découvrir des paysages uniques

Pâturages, torrents, gorges profondes ou petits lacs, les paysages humides du parc naturel du Gantrisch sont variés. Il y a aussi beaucoup à voir dans le site marécageux Gantrisch – Gurgnigel, dont l’importance est particulière en Suisse. Les montagnes escarpées de la chaîne des Préalpes sont toujours interrompues de forêts épaisses et de prairies d’alpage verdoyantes, et se transforment en collines douces dans le Mittelland bernois. Les paysages de la zone du Gantrisch sont vraiment uniques.

SITE MARÉCAGEUX

Le site marécageux Gurnigel – Gantrisch est une des perles naturelles spéciales du parc naturel du Gantrisch. C’est un des « sites marécageux d’une beauté particulière et d’importance nationale » en Suisse. Les marécages sont des habitats humides, pauvres en éléments nutritifs et acides. Seules certaines espèces très robustes et peu exigeantes peuvent vivre sous ces conditions, leurs couleurs et leurs formes spéciales marquent le paysage. En Suisse, on ne trouve plus que 10 % des marécages d’origine, et ils sont en danger. Comportez-vous de façon adaptée. Restez sur les chemins balisés. Nous vous en remercions d’avance.

Informations pour les visiteurs du site marécageux sous forme de PDF

 

État des lieux des alpages

Afin de garantir la conservation à long terme des caractéristiques du site marécageux, une base appelée État des lieux des alpages a été créée. À l’aide d’interviews avec les responsables des alpages, l’état actuel, les joies et les inquiétudes des exploitants ainsi que l’action requise dans le site marécageux ont été répertoriés afin de pouvoir garantir à long terme la pérennité du site marécageux Gurnigel – Gantrisch. C’est ainsi un instrument de travail permettant de planifier de nouvelles missions de volontariat pour apporter du soutien aux responsables des alpages.

Prenez un moment avant de partir dans le Gantrisch. Vous trouverez des conseils importants relatifs à l’arrivée en transports publics, au parking, aux routes de randonnée, aux buvettes, à la gastronomie, aux spécialités des alpages, etc., sur le site internet www.alpspiegel.ch

Bas-marais

Lorsque le sol devient plus mou sous nos pieds et que nous sommes d’un coup entourés de joncs et de laîches bien verts et puissants, c’est que nous sommes certainement au bord d’un bas-marais. Gentiane des marais bleue et épipactis des marais blanche, swerties des zones plus élevées et Parnassie des marais sont, en plus des nombreuses espèces de laîche, des représentants typiques de la végétation du bas-marais. Ils se développent dans les sols humides et pauvres en nutriments. Les bas-marais ne sont que peu utilisés, que ce soit comme pâturages pour les bovins ou fournisseurs de litière. Des zones pauvres en nutriments telles que les bas-marais sont aujourd’hui généralement en danger. Les zones encore existantes ont donc une importance croissante en tant que refuge d’un monde animal et de plantes spécialisé et diversifié. Les bas-marais font partie des alpages et sont exploités sous certaines conditions contre une indemnisation. Ils apportent peu de revenus mais demandent beaucoup de travail, car ils faut constamment arracher les petits sapins, aulnes et saules.

Les hauts-marais

Les hauts-marais sont des habitats naturels existant depuis déjà des siècles. C’est particulièrement en automne que les hauts-marais montrent leurs magnifiques couleurs jaune-rouge caractéristiques. Les hauts-marais sont composés d’une mosaïque de mousse (touradons) et de cuvettes remplies d’eau, et sont composés entre autres de sphaignes. Les plantes mortes ne se décomposent pas ici. Elles se transforment en tourbe qui s’empile au cours des millénaires. Dès que les plantes vivant sur ces lentilles d’eau bombées perdent le contact avec la nappe phréatique, le système unique et alimenté uniquement par l’eau de pluie des hauts-marais voit le jour. Dans le haut-marais, on retrouve des plantes spécifiques telles que l’andromède, l’airelle, la mousse de tourbe ou les droséras, qui n’ont besoin que d’infimes quantités de nutriments. Ce que la pluie apporte au marais leur suffit en général. Les espèces d’animaux dont l’habitat se trouve dans le haut-marais, comme par exemple le papillon Nacré de la canneberge, sont devenues très rares. À cause des conditions de vies spéciales du haut-marais, les habitants en danger du marais ne peuvent pas migrer vers d’autres biotopes. Les grands biotopes des hauts-marais sont mis à part et marqués comme zones naturelles protégées. Ils sont exclus comme pâturages car les hauts-marais sont particulièrement sensibles au piétinement. Cela causerait des dommages irréparables. Des zones tampons de nutriments protégées par contrat évitent que de l’eau riche en nutriments n’arrive par inadvertance dans le haut-marais.

EAU

Le grand défi pour une région de parc naturel est aujourd’hui de trouver l’équilibre adapté à la situation entre la protection et l’utilisation. Pour nos eaux, cela signifie accorder plus d’espace aux rivières et aux torrents, aménager les rives et les lits des cours d’eau de façon naturelle, et construire également des stations d’épuration efficaces.

Durant leurs loisirs, les habitants et les visiteurs apprécient les rives laissées à l’état naturel ou aménagées de façon naturelle. Les torrents et les rivières revitalisés forment des écosystèmes riches combinant différents habitats d’animaux et de plantes. Dans notre région, ils sont des éléments très marquants du paysage et des sources importantes de notre alimentation en eau potable. Ils diminuent aussi les risques d’inondation, ce qui n’est pas rien.

Lisez ici comment vous pouvez vous comporter correctement dans la zone naturelle protégée de la Singine et de la Schwarzwasser sans pour autant empiéter sur votre plaisir. Sense_Schwarzwasser_Naherholung

Eau potable Gantrisch

90 % de l’eau potable du parc naturel du Gantrisch jaillit de sources et est donc un produit naturel précieux. Elle produit moins de 1 % de la pollution de l’eau minérale en bouteille et contribue considérablement à une bonne santé.

Avec le foyer de Riggisberg et la Fondation Nathalie de Wattenwil, le parc naturel du Gantrisch s’engage pour la sensibilisation de la population dans son rapport à l’eau. Nous souhaitons motiver la population à étancher sa soif en consommant l’eau potable des sources directement au robinet ou à la fontaine. Vous pouvez ici commander les gourdes prévues spécialement à cet effet.

Forêt

Dans le parc naturel du Gantrisch, nous voulons une forêt naturelle, richement structurée et en bonne santé. La forêt doit être utilisée de façon variée à long terme et répondre aux besoins de la population locale. Cela inclut notamment une économie de forêt saine avec l’indemnisation orientée utilisation des prestations forestières.

Waldfägz

Vous êtes dans la forêt et regardez autour de vous – que voyez-vous? Des arbres, le soleil, de la mousse, des arbustes, etc.? De prime abord, la forêt est un magnifique espace de détente – air frais, sol vivant, arbres bruissants. Tandis que nous pouvons décompresser, on produit autour de nous en silence de l’eau potable, du bois et de l’air. Tout comme la forêt vivifie et rafraîchit lorsque nous lui rendons visite, elle est depuis longtemps le moyen de subsistance de nombreuses personnes. Dans le parc naturel du Gantrisch, nous voulons une forêt en bonne santé et richement structurée. Elle doit être bien utilisée et offrir à la faune et à la flore locales un habitat varié. Nous nous engageons pour cela.

Téléchargez ici la ligne directrice commune « Développement durable de la forêt » du Förderverein Region Gantrisch, de l’association des propriétaires de forêts et de la commission IBS.

La fiche d’informations « Waldfägz » contient les points principaux de la ligne directrice ainsi que des indications de comportement pour le séjour en forêt.

Laden Sie hier das gemeinsame Leitbild “Nachhaltige Waldentwicklung” des Fördervereins Region Gantrisch, des Waldbesitzerverbandes und der IBS-Kommission herunter.

Das Faktenblatt “Waldfägz” enthält die wichtigsten Punkte aus dem Leitbild sowie Verhaltenshinweise für den Waldaufenthalt.

Parrainages d’arbres

Marraines et parrains d’arbres recherchés!
Devenez parrain d’un arbre et aidez à conserver des arbres spéciaux du parc naturel du Gantrisch.
En tant que marraine ou parrain d’un arbre spécial, vous permettez sa préservation sur une durée déterminée (en général 20 ans). Votre contribution permet au propriétaire de la forêt d’exclure l’utilisation de l’arbre sans subir de préjudices (70 % du montant du parrainage). Avec les 30 % restants, vous apportez votre soutien aux projets de promotion de la forêt du parc naturel du Gantrisch.

Pourquoi un parrainage d’arbre?

Avec le programme de parrainage d’arbres, le parc naturel du Gantrisch souhaite promouvoir le lien personnel avec la forêt et permettre sa revalorisation. Les vieux arbres avec des branches mortes, des fissures, des mousses et du lichen sont des habitats importants pour un grand nombre d’espèces. Pour le propriétaire de la forêt, le fait de conserver cet arbre représente toutefois un préjudice économique. En tant que marraine ou parrain, vous permettez de préserver cet arbre précieux sur le plan écologique et donnez au propriétaire de la forêt une possibilité de conserver la forêt sans préjudices économiques.

Que comprend un parrainage d’arbre?

La hauteur du montant de parrainage se base sur trois catégories de classement des arbres. Le classement se fait notamment d’après les critères suivants: diamètre, âge, espèce, aspect spécial. Les coûts vont de 1500 à 3500 francs. L’attribution du parrainage se fait dans un cadre festif là où l’arbre se trouve, et vous pouvez bien sûr rendre visite à « votre » arbre aussi souvent que vous le souhaitez.

Cela pourrait aussi être un cadeau d’entreprise à vos employés! Faites avec votre personnel une sortie pour voir votre arbre, faites-vous expliquer le monde de la forêt par un spécialiste et découvrez par la même occasion le parc naturel!

Dans la boutique, vous pouvez vous inscrire pour un parrainage d’arbre via le formulaire de contact.

 

Im Shop können Sie sich über das Kontaktformular für eine Baumpatenschaft anmelden.

Sapins de Noël

Vendez-vous des sapins de Noël?
À partir de novembre, nous publions les vendeurs et les lieux de vente des sapins de Noël locaux du parc naturel. Nous promouvons ainsi le recours aux fournisseurs locaux. La publication est gratuite pour les fournisseurs.

Faites-vous connaître auprès du parc naturel par le talon, par téléphone au 031 808 00 20 ou par e-mail à info@gantrisch.ch d’ici le 1er octobre.

Talon à imprimer

Télécharger les offres....